Historique

DIETWILLER / ENTREPRISES

Tout feu, tout flamme
Eric Combre utilise ce type de modèle à bois pour chauffer son intérieur.

« Tuberic » est le nom qu’Eric Combre, de Dietwiller, vient de donner à sa nouvelle entreprise consacrée aux poêles et aux cheminées.
Pas ringard pour un sou, mais sensible à la qualité environnementale de nos demeures, ce Dietwillerois de 42 ans ne jure que par la chaleur provenant de poêles à bois et de cheminées ouvertes.

Il est vrai que le confort et l’ambiance qu’elles apportent n’ont rien à voir avec ceux induits par les modes de chauffage conventionnels, au fuel, au gaz ou à l’électricité. Il y manque toujours la flamme qui réchauffe les intérieurs et les cœurs.

Après avoir fait ses armes durant six ans auprès d’une enseigne dédiée de Rixheim, Eric Combre a décidé de franchir le pas et devenir son propre patron.

Depuis le 1er décembre dernier, il est à la tête de la SARL Tuberic, spécialisée en montage, installation et vente de poêles à bois (garantis cinq ans) et de cheminées ouvertes ou avec insert (y compris le remplacement d’une plaque de plâtre si besoin et création d’un nouvel habillage) selon le désir du client. Depuis peu il s’est associé avec un fabricant allemand (gage pour lui de qualité et de durabilité).

Par ailleurs, il assure aussi la réhabilitation des conduits de cheminée en les complétant d’un tubage ainsi que l’installation de poêles dans des vérandas déjà existantes.

Du travail artisanal qui, dans un avenir proche, verra ce panel d’activités, s’étendre à la vente de bois coupé.
En ces temps de crise où le consommateur réfléchit à deux fois avant de se lancer dans des travaux dispendieux, l’offre variée offerte par Eric Combre devrait séduire un vaste public.

Le plaisir d’une belle flambée

Eric Combre est là pour vos rêves de bon chauffage. À Dietwiller, Eric Combre vient de créer sa propre entreprise dédiée aux bons vieux poêles et cheminées.

On dira ce qu’on veut, la chaleur qui nimbe aujourd’hui les intérieurs en hiver n’est pas aussi accueillante qu’autrefois.
Certes, les maisons sont chauffées comme il se doit, au gaz, au fuel ou à l’électricité. Pourtant ce type de confort thermique n’est pas aussi hospitalier et douillet que la chaleur ouatée des poêles à bois et cheminées ouvertes.

Bien qu’il ne soit âgé que de 42 ans, le Dietwillerois Éric Combre a baigné durant six ans dans cet univers quelque peu désuet pour avoir été professionnellement affairé auprès d’une enseigne dédiée de Rixheim.

Il a toujours rêvé d’être un jour son propre patron et il a franchi le pas en fin d’année dernière. Eric Combre se fait fort de réaliser et d’installer poêles et cheminées au gré des souhaits du client.

En véritable styliste, il créera l’habillage d’une cheminée à feu ouvert, bien plus calorifique lorsque son âtre est protégé ; il modèlera ou réhabilitera les conduits de fumée en les assortissant d’un tubage.

La crise aidant et les procédés de chauffage conventionnels grevant de plus en plus les budgets familiaux, Tuberic est entré dans le monde artisanal frontalier. Et tous ceux qui ont pris langue avec Éric Combre se sont aperçus que l’homme était .. tout feu tout flamme pour son métier.

Remonter